Le café rebelle à dispo chez vous.

Publié le par ventlibertaire33.over-blog.com

 

 

cafe_zapatiste
« Emanation du Comité de solidarité avec les peuples
du Chiapas en lutte (CSPCL), l’association Échanges Solidaires s’est créée en 2002 pour diffuser le café produit par les coopératives zapatistes en résistance.
Ce projet est une manière concrète d’accompagner le mouvement zapatiste dans sa marche vers une autonomie culturelle, politique et économique, en empruntant des chemins alternatifs. Il s’agit aussi de tisser d’autres relations avec des luttes d’ici et de là-bas et d’essayer de construire des alternatives à la mondialisation néolibérale.
Par les échanges solidaires, nous échangeons nos rêves
d'un autre monde.
Afin d’éviter aux coopératives de devoir s’endetter en attendant le paiement de la récolte, l'association pré-paie la plus grande partie de celle-ci
au moment de la commande qui s'effectuera d’ici à la fin janvier 2012.
Outre le prix supérieur du café payé directement aux coopératives, l’intégralité des bénéfices de la vente des paquets de café est ensuite reversée aux communautés zapatistes. Cet argent est remis aux responsables des « Conseils de bon gouvernement » pour qu’ils décident eux-mêmes de l’utilisation la meilleure. Composés de représentant-e-s de chaque commune autonome, ces structures administratives, créées par les zapatistes en 2003, sont chargées de mettre en œuvre les projets collectifs d’éducation, de santé, de production. Mais aussi de veiller à ce que l’aide provenant de l’international soit répartie en fonction des besoins les plus urgents et ne se concentrent pas seulement dans certaines communautés, les plus connues ou les plus accessibles. »
« Ssit Lequil Lum, "Les fruits de la Terre Mère" en tzeltal, est la toute dernière des coopératives zapatistes. Elle est située dans la région Nord du Chiapas, où sont particulièrement actifs les groupes paramilitaires. Elle a choisi de franchir un pas supplémentaire sur le chemin de l’autonomie en refusant toute certification officielle dont les normes, imposées sans discussion avec les producteurs, ne correspondent pas toujours aux réalités locales. Elle développe à l’inverse une certification indépendante avec l’appui d’une université de Veracruz. Ce sont les producteurs eux-mêmes en relation avec des techniciens d’agro-écologie qui définissent la liste des points à certifier. Ne s’arrêtant pas à la récolte, comme la certification biologique, cette auto-certification, qui impose à la fois une culture sans produits chimiques et des normes sur la qualité du travail après la récolte des grains, est validée par les autorités zapatistes. »
PRIX : 3,40 euros le paquet de 250 g, cinq paquets au minimum
(grains ou moulu). Pour Paris/RP (distribution au local de l'association, Paris 11e) ;
pour la province, envoi postal (port inclus).
>Pour en savoir plus sur le café proposé, les coopératives associées, la vie des communautés caféicoles du Chiapas, les quelques autres produits proposés
(cuir ou brodés), etc., cliquez ICI.
>Pour accéder directement au bon de souscription (pdf à imprimer et à envoyer par la Poste, avant fin janvier 2012. Les paquets seront disponibles en juin 2012), c'est ICI.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article