Georges Bataille : La notion de dépense.

Publié le par ventlibertaire33.over-blog.com

Seul, dans l’agitation historique, le mot de Révolution domine la confusion accoutumée et porte avec lui des promesses qui répondent aux exigences illimitées des masses : les maîtres, les exploiteurs, dont la fonction est de créer des formes méprisantes excluant la nature humaine - telle que cette nature existe à la limite de la terre, c’est-à-dire de la boue - une simple loi de réciprocité exige qu’on les espère voués à la peur, le grand soir où leurs belles phrases seront couvertes par les cris de mort des émeutes. C’est là l’espoir sanglant qui se confond chaque jour avec l’existence populaire et qui résume le contenu insubordonné de la lutte de classes.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article