Action Contre le Fascisme (A.C.F) .

Publié le par ventlibertaire33.over-blog.com

 

 

ACF-copie-1

 

jean-moulin.jpgDESCRIPTIF :

 

Une « tentation fasciste » au sens large s'est développée en France et pas seulement.Cette gangréne s'étend bien au delà et le monde tout entier doit se préparer à voire la bête envahir de nouveau mais de façon bien plus virulente que dans le passé... Les sonettes d'alarmes raisonnent partout en Europe , aux Etats Unis , en Russie...et partout ailleurs.

L'extremisme ne monte pas en montrant ses couleurs mais en se cachant derrière d'autres ou en fausse association de sauvegarde du patrimoine regional par exemple...!

Alors que l’enracinement électoral du Front national dans des régions ouvrières se poursuit sur fond de licenciements et de délocalisations, que des groupuscules fascistes tel que La Maison Flamande à Lille , les Rebeynes Lyon, les Dies irae à Bordeaux, (etc) multiplient dans certaines villes les agressions racistes ou s’en prennent aux luttes sociales, quelle est la réalité de l’extrême droite aujourd’hui en France ?

Dans un contexte de lutte pour conserver les acquis sociaux, où patronat et gouvernement veulent faire payer la crise aux classes populaires, l’extrême droite entend entrer dans les coeurs en occupant le terrain social.

Le dernier scrutin a mis en évidence le maintien électoral du Front National. Dans le même temps l'activisme de l'extrême droite radicale grandit. Les agressions racistes (comme à Chauny, dans l'Aisne), les attaques envers des militants du mouvement social (comme à Lyon en mars) sont désormais de banals faits divers.

Il est aujourd’hui plus que temps de réagir et d'engager une riposte antifasciste large et unitaire.

La banalisation du racisme dans le discours d’une droite décomplexée, les dérapages verbaux d'élus ou de leaders politiques ont remis en selle et légitimé une mouvance politique que certains croyaient au bord du gouffre mais qui aujourd’hui s'exprime avec plus de virulence encore dans le discours comme dans les actes.

Non à la lepénisation des esprits !

Si nous nous mobilisons, c'est parce que cela fait trop longtemps que la parole raciste s'est libérée en France : la droite au pouvoir et la gauche qui prétend la combattre se sont accaparé de façon plus ou moins décomplexée les idées de l'extrême droite.



Les dérapages racistes se succèdent jusqu'à ne choquer plus grand monde. La traque des sans papiers s'intensifie et les pressions s'accentuent afin de criminaliser la solidarité. Le faux débat sur l'identité nationale a achevé de légitimer le discours que professe le Front national depuis 40 ans.

Si s'opposer à la présence de l'extrême droite dans la rue reste à nos yeux une nécessité, il faut dans le même temps dénoncer la lepénisation des esprits et l'offensive patronale contre le mouvement social, qui font toutes deux le lit du fascisme.



La crise sociale terreau de l'extrême droite!

La crise sociale offre un terreau propice aux tenants du « chacun pour soi», aux replis communautaires et identitaire. L'extrême droite a toujours prospéré sur la misère et le chômage de masse. Les plans de licenciements qui se succèdent, les délocalisations lui offrent un contexte fertile. Les classes populaires payent encore et toujours l'addition des crises financières et capitalistes.

Lutter contre l'extrême droite, c'est aussi lutter contre les offensives patronales. C'est se battre contre la casse des acquis sociaux (retraites, sécurité sociale) hérités des luttes sociales et de la Résistance. C'est lutter aux côtés de la frange la plus précaire du prolétariat, les travailleurs sans papiers. C'est enfin lutter tous ensemble pour que demain ne soit pas pire qu'aujourd'hui!





Ensemble renvoyons le fascisme dans les poubelles de l'Histoire !   Contact : acf.actioncontrelefascisme@live.fr

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clovis Simard 17/07/2012 01:11

Blog(fermaton.over-blog.com),No-18.- THÉORÈME HOMOINFINITY. - De la Liberté ?